Dans cet article je vous propose de revenir sur les collectes de l'année 2016 et d'analyser le montant moyen collecté par investisseur.

Sur les 14 plateformes qui ont financé des projets de crowdfunding immobilier cette année, le montant moyen investi est de 6795 euros. Ce montant cache des disparités. Deux plateformes (Wiseed et Lymo) ont un ticket moyen de 2600 euros. Six plateformes ont un ticket moyen entre 6000 et 7000 euros. Enfin six plateformes ont un ticket moyen à 10 000 euros minimum.

Le ticket minimum imposé par les plateformes est variable de 1000 euros à 5000 euros. Après avoir testé le ticket d'entrée à 100 euros sur quatre projets cet été, Wiseed l'a généralisé depuis peu à tous ces projets immobiliers.

Quel est l'impact de cet abaissement du ticket d'entrée à 100 euros ? Mécaniquement le nombre moyen d'investisseurs a augmenté et le ticket moyen a diminué (autour de 1200 euros). Celà permet aux investisseurs de diversifier leurs placements, de répartir leurs risques, de franchir le pas pour tester le concept de financement participatif immobilier sur de petites sommes.

Par conséquent, plus de jeunes se lancent dans cette aventure (l'âge moyen des investisseurs a légèrement baissé) et l'investissement immobilier s'ouvre également à ce qui investissent dans les start-ups et le crowdlending. Nous sommes ici plus proche de l'ADN du crowdfunding qui est de permettre à la foule ("crowd") d'accéder à un type d'investissement auquel elle n'avait pas accès dans le passé.

Et vous que pensez-vous du ticket d'entrée à 100 euros ?