Baromètre du crowdfunding immobilier du premier semestre 2019

Tuesday 09 July 2019

HelloCrowdfunding et Fundimmo publient le baromètre du crowdfunding immobilier du premier semestre 2019.

L'étude porte sur 28 plateformes de crowdfunding immobilier. Dans le précédent baromètre publié au mois de janvier, nous avions recensé 32 plateformes actives. En effet, sur ces 6 derniers mois, 5 plateformes ont disparu et 1 seule plateforme est apparue. Parmi ces 28 plateformes, 7 n'ont proposé aucun projet en 2019 et on peut donc s'interroger sur l'activité de celles-ci.

Par ailleurs des plateformes leaders ouvrent leur capital à des partenaires importants. En début d'année, Homunity avait annoncé son rachat par le groupe Tikehau Capital. Fundimmo vient d'annoncer la cession de 60% de son capital à la Foncière Atland (SIIC côtée en bourse). On se rappelle également que BIRD (Bouygues Immobilier R&D) était rentré au capital de Lymo, alors que BNP et Crédit Mutuel Arkéa étaient rentrés au capital de Koregraf. Ces rapprochements vont permettre aux plateformes de capter l'intérêt des investisseurs institutionnels et ainsi séduire des promoteurs de tailles significatives, d'autant plus que la loi PACTE relève le plafond de collecte à 8 millions d'euros contre 2.5 millions actuellement.

Hellocrowdfunding suit l'activité du crowdfunding immobilier depuis 2012, plus de 1'000 projets ont été recensés, soit plus de 500 millions d'euros financés. Wiseed est en volume le leader de ce marché avec environ 25% de parts de marché et creuse l'écart avec son concurrent historique Anaxago (environ 15% de parts de marché). Clubfunding est sur la 3ème marche du podium avec environ 12% de parts de marché.

Ce baromètre du S1 2019 montre la belle croissance du secteur du crowdfunding immobilier avec une hausse de 108% des montants collectés (par rapport au S1 2018). Le montant moyen par collecte augmente de 11% à 600'000 euros et va continuer à augmenter pour les raisons évoquées précédemment.

Collecter c'est bien, rembourser c'est encore mieux. Les montants remboursés ont augmenté de 121%. Le taux de défaut est stable et plutôt faible à 0.50%. Le taux de retard est de 7%, mais les plateformes communiquent évidemment peu sur ce sujet. Rappelons qu'un projet est considéré comme étant en retard lorsque l'échéance maximale de remboursement prévue contractuellement est dépassée.